Articles sur le féminisme

Pour compléter vos découvertes en lectures sur le féminisme avec la sélection Qui Porte le Pantalon ?, je vous propose une petite sélection d’articles (en vrac et personnelle :) ) sur les femmes et le féminisme, avec articles d’opinion, témoignages et recension de livre.

 

tina-fey

Merci Tina Fey!

 

// Les femmes, Internet et le harcèlement

« Why women aren’t welcome on the Internet » m’avait beaucoup touchée quand je l’avais lu il y a quelques mois. La journaliste Amanda Hess y raconte son histoire personnelle, comment elle a été victime de menaces de mort et d’harcèlement… pour le simple fait d’être une femme qui s’exprime sur Internet. Quand l’anonymat de la toile et le sexisme dégueulasse se mêlent, avec en plus des autorités et une juridiction qui ne suivent pas les évolutions sociétales et technologiques, cela donne l’expérience monstrueusement banale d’Amanda Hess. Un excellent et courageux article à découvrir donc.

// Lean in lean out

 

sheryl-sandberg-time-magazine-cover

Couverture du Time sur Sheryl Sandberg

Quand Lean In, le fameux livre de Sheryl Sandberg, l’une des rares femmes à être arrivée à un haut poste dans l’univers tech américain très très masculino-machiste, beaucoup l’ont décrit comme une nouvelle forme de féminisme. L’objectif de ce livre de développement personnel axé carrière est de donner des conseils aux femmes pour qu’elles puissent réussir, atteindre leurs objectifs, casser le plafond de verre. Le livre a eu énormément de succès outre-Atlantique et vous pouvez avoir une idée du ton en regardant le TED talk de Sheryl Sandberg (déjà vu plus de 4 millions de fois!).

Mais il semblerait qu’il semblerait que le livre ne fasse pas l’unanimité, notamment au regard de deux articles passionnants : « Facebook Feminism, like it or not » de Susan Faludi (journaliste américaine dont vous connaissez peut-être son livre Backlash, La guerre froide contre les femmes) ; et « Recline! Why « leaning in » is killing us, de Rosa Brooks, une prof de droit et conseillère politique (je vais traduire comme ça « counselor to the U.S. defense undersecretary for policy »).

Il semblerait que Lean In ait eu le mérite de mettre en exergue des phénomènes et problématiques réelles (notamment le sexisme au travail, les « double journées » de travail, lot de quantité de femmes actives, l’auto-dévalorisation des femmes…). Et reconnaissons à la COO de Facebook qu’elle a su inspirer et ouvrir la voie à nombre de femmes pour dépasser les limites qu’on leur impose. Mais d’après les deux articles, la solution proposée – constamment « se mettre en avant » (difficile de traduire « lean in » qui veut dire « se pencher ») – n’est pas forcément source d’épanouissement. « Facebook Feminism » pointe du doigt le mariage entre capitalisme et féminisme dont le livre de Sheryl Sandberg n’en serait qu’un autre avatar, des associations avec des entreprises pas forcément très connues pour leur engagement social et l’absence d’ouverture à la critique. « Recline! », sur un ton plus personnel, se veut comme un « manifeste pour le reste d’entre nous », celles qui ne veulent plus se laisser dévorer par une course permanente vers plus de succès, plus de perfection impossible 24h/24. Et autant on peut être sensible à l’argumentation de Sheryl Sandberg sur son interprétation du féminisme, autant les arguments des deux journalistes ne manquent pas de résonance.

Alors, lean in ou lean out ? Le débat est ouvert!

Féminismes et islam, et un livre qui fait envie //

Sur La Vie des Idées, le recensement de la sociologue Amélie Le Renard sur le livre Féminismes Islamiques permet de découvrir un ouvrage-manifeste sur l’alliance entre deux mouvements qu’on aurait tendance à croire incompatibles – alors qu’en fait non, comme veut le démontrer ce livre rassemblant une dizaine d’auteures se réclamant du féminisme islamique. Une présentation critique qui intrigue en tout cas sur la thématique, et qui permet de découvrir ces différentes variantes de féminismes en réconciliation avec l’Islam.

BD girly happy ? //

Je vais éviter de parler de ce que je ne connais pas – je n’ai pas lu de livres estampillés BD girly et tout ce qui est considéré comme de la « littérature féminine » (si on excepte l’Harlequin que j’avais chipé à ma grand-mère quand j’avais dix ans pour découvrir les scènes dites coquines…). Mais je suis tombée sur cet article de Diglee que je trouve plutôt courageux. Elle pose l’éternelle question de pourquoi lire un « truc de filles » est dévalorisant, alors que lire un « truc de mecs » est plutôt cool. Et tente de concilier son côté féminin et ses autres aspirations avec une sincérité qui est tout à son honneur.  

// Deux blogs à suivre

Il y a pas mal de blogs féministes sympas, mais j’en suis surtout deux, frondeurs et pertinents, qui méritent d’être rajoutés dans votre lecteur de flux RSS… Crêpe Georgette, pour ses excellents articles au cordeau (à lire notamment, son article pour « les hommes qui voudraient s’intéresser au féminisme« … et qui « n’aident plus au ménage mais font leur part » – thumbs up) // & Olympe et le plafond de verre (à noter ses Liens pour le week-end, pour des lectures utiles du dimanche)

Bonus vidéo : Majorité Opprimée //

Si vous n’avez pas encore vu cette vidéo, c’est le moment! Majorité opprimée est un petit film d’Eléonore Pourriat qui imagine ce que le monde serait si c’était les hommes qui étaient opprimés… L’humour est toujours une bonne arme pour dénoncer.

N’hésitez pas à suggérer en commentaires articles et autres sites intéressants sur le sujet!

Bonne lecture! :)

this-is-not-an-invitation

via SHELBY KNOX blog

email
Marjorie

Fondatrice et gérante d'Exploratology Grande amoureuse des livres, des lapins mignons et des tartes au citron.