Revue Hobbies Abonnement box magazines Exploratology mars

Interview de Lambert Stroh de la revue Hobbies

Hello à tous!

Nous envoyons dans l’abonnement Magazines de ce mois-ci le numéro 1 de la revue Hobbies… Une revue consacrée aux grandes passions, marottes personnelles et autres joyeuses idées fixes que nous avons chacun. Un joli sujet qui permet de partager des histoires et des parcours de vie, dans un style rafraîchissant qui m’a complètement emballée! Ce premier numéro est sorti il y a quelques mois, le numéro 2 sortira au printemps. Plus d’infos sont sur le site du magazine : http://revue-hobbies.com

 

Lambert Stroh, le co-rédacteur en chef, a gentiment accepté de répondre à mes petites questions. Cette interview a d’abord été envoyée à nos abonnés, et est retranscrite ici dans son intégralité histoire de partager avec vous tous cette chouette aventure qu’est Hobbies!

 

 

– Comment vous est venue l’idée d’une revue sur les hobbies ? Qu’est-ce que vous aviez envie de raconter, de partager à travers ce thème ? 

On a toujours eu une certaine fascination pour les hobbies. Derrière les passions que nous avons sélectionnées, se cachent souvent de belles histoires humaines et puis ce sont des activités toujours très photogéniques. Aussi l’idée nous est venue assez naturellement. Il s’agissait de mettre en lumière des loisirs socialement peu reconnus qui demandent pourtant beaucoup d’énergie et de qualités à leurs pratiquants. Et puis, loin d’être anecdotiques, on voulait montrer que les hobbies peuvent être les sujets de bons articles de société. C’est par exemple le cas des accros aux jeux vidéos que nous sommes allés interroger en Corée du Sud. Cette addiction dit beaucoup de choses de ce que vit le pays actuellement.

 

Extrait du numéro 1 de la revue Hobbies

Extrait du numéro 1 de la revue Hobbies

 

– Peux-tu nous raconter la fabrication du numéro 1 ? Combien de temps vous avez mis, où avez-vous trouvé vos collaborateurs, comment les sujets ont été sélectionnés, comment vous avez financé le projet, etc. ? 

On s’est lancé dans cette aventure avec deux amis de lycée, Grégoire Belhoste, qui est le second rédacteur en chef de Hobbies et Louise de Montalembert, qui en est la directrice artistique. On avait déjà fait des fanzines dans notre jeunesse et on voulait renouveler l’expérience tout en se professionnalisant. En avril 2015, on a donc lancé le projet. On a tendu l’oreille pour trouver des sujets intéressants, on a beaucoup lu la presse régionale quotidienne qui fourmille de ce genre d’histoires. Au printemps, est venu le temps de la rédaction des articles qui a duré toute une partie de l’été. A la rentrée, Louise a passé des heures infinies à mettre en page la maquette qu’on a ensuite envoyée à l’impression. Le 29 octobre, on recevait des dizaines de carton contenant les exemplaires et on était très fiers. Pour ce qui est des collaborateurs, ce sont des amis journalistes ou photographes que l’on savait talentueux et qui ont accepté de nous prêter main forte. On les remercie encore.

 

– Est-ce que vous êtes tombés sur des histoires un peu folles, des hobbies complètement insoupçonnés en travaillant sur la revue ?

Rares sont les passionnés qui ne possèdent pas leur part de folie douce ! Il faut lire le portrait de René le collectionneur de véhicules militaires pour s’en assurer. Mais, plus généralement, tous les articles que nous avons mis dans notre premier numéro nous ont séduits d’une manière ou d’une autre. Je vous laisse découvrir pourquoi en les lisant.

 

Extrait du numéro 1 de la revue Hobbies

Extrait du numéro 1 de la revue Hobbies

 

– Qu’est-ce qu’on peut souhaiter à Hobbies pour le futur ?

Que la revue trouve son public et un modèle économique afin que nous puissions continuer de concevoir de nouveaux numéros, toujours plus beaux et intéressants. Mais aussi de faire de nouvelles rencontres avec les passionnés qui sont à la source de notre travail, et avec des professionnels, journalistes et photographes, qui ont à cœur de faire rayonner les hobbies de tout un chacun.

 

– Et la question classique à Exploratology : un livre à conseiller aux lecteurs ? 

Au lieu de vous conseiller un livre, j’aimerais faire découvrir deux éditeurs à ce qui ne les connaîtraient pas. Le premier c’est « Rouge Profond » qui publie de très beaux ouvrages dédiés au cinéma. Le second c’est « Le Mot et le Reste » qui s’évertue à raconter l’histoire de sous-genres musicaux méconnus.

 

Un exemple de livre des éditions Le mot et le reste : Bill Bruford, l'autobiographie

Un exemple de livre des éditions Le mot et le reste : Bill Bruford, l’autobiographie

 

 

Un exemple de livre des éditions Rouge Profond : Rednecks Movies

Un exemple de livre des éditions Rouge Profond : Rednecks Movies

Merci Lambert!

L’abonnement Magazines de Mars avec Hobbies, ainsi que la revue Errratum, du thé et de la papeterie, est disponible sur le site jusqu’au 25 mars :)

 

Revue Hobbies Abonnement box magazines Exploratology mars

email
Marjorie

Fondatrice et gérante d'Exploratology Grande amoureuse des livres, des lapins mignons et des tartes au citron.