Pages de livres et vieux grimoire

La sorcellerie

Tremblez, frissonnez, Halloween est de retour!!!

Citrouilles, fantômes, monstres et autres sorcières aux nez crochus sont de sortie!

Mais au fait, d’où viennent les sorcières et quand sont-elles apparues pour la première fois ?

Je vous propose à travers cet article de faire un petit tour d’horizon sur l’histoire de la sorcellerie et de nous (re)plonger dans des livres qui les ont mises à l’honneur (parce qu’au fond, on les aime bien nos petites sorcières 😊).

Sorcière sur son balais la nuit

La sorcellerie est apparue en… Eh bien, on ne sait pas trop en fait. Difficile à dater précisément mais cela remonterait au moins à la préhistoire. Le sorcier (étymologiquement le “diseur de sort”) était celui qui possédait des dons particuliers et pouvait soigner, guérir, faire arrêter la pluie, etc. (un médecin-météorologue en gros 😉).

 

La sorcellerie a toujours accompagné les Hommes à travers les siècles et a évolué au fil des époques. Ces médecins du temps passé utilisaient des plantes, des huiles, des poudres ou des pierres pour soigner les maux des malades, pratiquaient également l’hypnose, la télépathie et communiquaient avec des forces surnaturelles pour guérir nos petits bobos. Sorcières et sorciers étaient très respectés et n’attisaient aucune crainte.

 

La sorcellerie était majoritairement pratiquée par les femmes. Restant dans leurs foyers pendant que les hommes partaient à la chasse ou au travail, les femmes se sont intéressées à la médecine et ont développé des remèdes, potions et autres médicaments. Ces savoirs et savoirs faire étaient transmis de mères en filles, de filles en petites filles (d’où la féminisation progressive de la sorcellerie).

 

La sorcellerie a toujours été indissociable de la religion et c’est d’ailleurs cette dernière qui a contribué à sa diabolisation. L’Église chrétienne se sentant menacée par l’importance qu’occupait les sorcières dans la société a décidé de ternir leur réputation en les associant au Malin. De là sont nées les persécutions que nous connaissons et la réputation des sorcières s’est considérablement dégradée (on passera sur les différentes mises à mort et les procès atroces mais si le cœur vous en dit, vous pouvez aller faire un tour sur le site de Topito qui a répertorié les cas de sorcellerie les plus troublants de l’Histoire).

 

Voilà pourquoi nous aimons et craignons à la fois nos petites sorcières, à cause de l’Histoire!

 

Évidemment, les écrivains du monde entier se sont emparés du sujet et ont écrit des tonnes et des tonnes de livres pour notre plus grand plaisir! Malheureusement, je n’ai pas pu tous les lire 😅 donc je vous ai concocté une petite sélection de mes ouvrages préférés :

Les sorcières, Jacqui et Colin Hawkin, Gallimard jeunesse

Les sorcières – Jacqui et Colin Hawkins
Gallimard Jeunesse

 

Ce livre m’a accompagnée toute mon enfance, je l’adore! Les dessins sont top, on apprend à connaître ces vieilles dames pas très jolies, mais sacrément attachantes. Ainsi, au fil des pages nous découvrons leurs maisons, leurs tenues, leurs recettes de cuisine, et bien sûr, leurs potions magiques (et bien d’autres choses encore, mais je ne vais pas tout dévoiler quand même). Le but du livre ? Essayer de distinguer une vraie sorcière d’une simple grand-mère, voire de VOTRE grand-mère 😊. Eh oui, peut-être que vous ne savez même pas que votre mamie chérie est en réalité une vraie sorcière! Pas de panique, ce livre vous donnera toutes les clés pour découvrir la vérité 😊

Harry Potter – J.K. Rolliwg
Editions Gallimard

 

Pouvons-nous échapper à la saga Harry Potter dans cet article ? Et bien… Non! 😁 D’autant que nous fêtons les 20 ans de la sortie de Harry Potter à l’école des sorciers, alors joyeux anniversaire Harry!
Topito (encore eux 🙂) a profité de l’événement pour faire son classement des meilleurs livres des histoires du jeune sorcier sur son site internet. Personnellement, je suis incapable de les classer, c’est vraiment trop dur. En fait, je vois les livres comme une très très grosse histoire, donc dire quel est mon livre préféré, celui que j’ai le moins aimé m’est impossible (ok, je me défile un peu, mais c’est comme ça 😉).

 

On ne peut nier le succès planétaire incroyable des aventures de Harry et ses amis. J.K. Rowlling a réussi un coup de génie en faisant évoluer son héros au même rythme que ses lecteurs! Et même s’il est vrai que je n’avais pas vraiment le même âge que Mister Potter quand les livres sont sortis (je n’en dirais pas plus sur ce sujet et vais laisser une part de mystère 😊), je me suis laissée complètement attrapée par l’univers et la magie des livres, et me serais bien vue étudier à Poudlard.

 

D’ailleurs, comme vous l’aurez compris, on est fan d’Harry chez Explo et on n’a pas pu s’empêcher de vous proposer quelques objets de créateurs vraiment chouettes sur le shop ;-)

Harry Potter à l'école des sorciers, JK Rowling, Gallimard jeunesse
Les sorcières de Salem, Arthur Miller, Pavillons poche

Les sorcières de Salem – Arthur Miller
Editions Pavillons Poche, Robert Laffont

 

La ville de Salem, tristement connue pour sa chasse aux sorcières et son procès en 1692…
Arthur Miller s’est inspiré de cette histoire folle qui a bouleversé cette petite bourgade puritaine de Nouvelle-Angleterre et qui a conduit à la condamnation et à l’exécution d’une vingtaine de personnes soupçonnées de sorcellerie.
Au premier abord, on peut se dire que lire une pièce de théâtre sur un tel sujet ne va pas être évident, mais en fait, on se laisse complètement emporter par cette histoire hors norme et cette hystérie collective qui ont secoué Salem. Cette pièce est tout simplement effrayante et bouleversante.

Je l’ai lu quand j’avais 18-20 ans. Je l’ai dévorée, adorée et laissée de côté jusqu’à la rédaction de cet article. Marjorie m’a fait remarquer qu’il y avait peut-être une double lecture qui m’avait échappé à l’époque. Elle m’a recommandé de lire les avis des lecteurs sur internet, et c’est vrai que beaucoup d’entre eux ont fait cette analyse : Arthur Miller aurait voulu dénoncer, à travers sa pièce, le Maccarthysme de l’époque. Aujourd’hui, je suis incapable de dire si je suis d’accord avec cette idée, mais je vais la relire, la redécouvrir et me faire mon propre avis. En tout cas, ça m’intrigue beaucoup 😉.

Les prochains livres que je n’ai pas encore lus et qu’il me tarde de découvrir 

Sorcières – Mona Chollet
Editions de La Découverte

 

Sorcières de Mona Chollet, une journaliste et autrice féministe engagée, ou comment aborder deux thèmes qui me sont chers en un seul livre : les sorcières et le féminisme. Ce livre traite de nos représentations et de nos préjugés sur les sorcières, et comment ces derniers impactent également notre vision des femmes. Un essai qui croise références à la culture populaire et recherche universitaire, et qui aborde un sujet on ne peut plus passionnant!

Sorcières, Mona Chollet, La découvert
Petit grimoire de sorcière, Erika Laïs, Rustica Editions

Petit grimoire de sorcière – Erika Laïs
Editions Rustica

 

Anthropologue spécialisée en économie rurale, passionnée de botanique et plus particulièrement de plantes médicinales, Erika Laïs propose ici des recettes, des remèdes “magiques” de sorcières pour nous aider à nous sentir mieux. Elle illustre son ouvrage avec de jolis dessins et des anecdotes croustillantes sur les sorcières, les vampires et autres personnages fabuleux.

C’est décidé! Lors de mes prochaines vacances en Bretagne chez ma belle-sœur, je partirais avec ce petit grimoire, je marcherais dans son jardin, étudierais les plantes et j’en ferais de vraies potions magiques. Je vais épater toute ma famille 😁.

Sorcières, sages-femmes et infirmières – Barbara Ehrenreich et Deirdre English
Editions Cambourakis

 

Parce que j’adore les sciences sociales, que le féminisme est un combat important pour moi, je pense que cet essai est utile et peut nous apprendre beaucoup sur l’histoire de la médecine, sur les différents métiers occupés par les femmes et les hommes. Pourquoi y a-t-il plus d’infirmières que d’infirmiers ? Pourquoi les chirurgiens sont-ils majoritairement des hommes ? Toutes ces questions, les auteures se les ont posées et ont commencé leur enquête depuis la chasse aux sorcières entre le 15ème et le 17ème siècle jusqu’à nos jours.

Je pense qu’il est important d’étudier l’histoire pour comprendre le monde d’aujourd’hui, tel qu’il est fait et comment il avance. C’est un véritable travail de recherches, passionnant et surtout nécessaire! Barbara Ehrenreich et Deirdre English ont titillé mon attention, j’ai vraiment envie de découvrir les dessous de leur enquête.

Sorcières, sages-femmes et infirmières, Barbara Ehrenreich, Deirdre English, Cambourakis

Et vous, avez-vous des livres à nous recommander ou des histoires croustillantes de sorcellerie à partager ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire, nous sommes friandes d’histoires fabuleuses et de vieux grimoires 😊

Plantes médicinales
email
Marie Laplantine

Addicte de culture, je me nourris essentiellement de musiques, de livres, de films, de toutes formes d'art, mais aussi de sciences sociales, d'ethnologie, et quelques fois de nourriture traditionnelle :-)