Les livres qui auraient pu être dans l’abonnement Romans d’Octobre

Ouf! Nous venons juste de terminer d’expédier les abonnements Romans d’Octobre, alors c’est le moment de vous parler des livres qui auraient pu y figurer :)

 

Pour ce mois d’Octobre, j’avais eu envie de proposer un policier, comme ça faisait déjà longtemps que je ne vous en avais pas envoyé. Les trois précédents remontaient à Novembre 2014 (Le Jeu des Trente), Juin 2014 (La prière d’Audubon) et Décembre 2013 (L’aiguille dans la botte de foin).

On me demande parfois pourquoi je ne propose pas plus souvent des polars. C’est en partie parce qu’il y a tellement d’autres domaines ou styles littéraires que j’ai envie de partager avec vous (historique, aventures, romantique, comique, etc.), alors je suis bien obligée de rationner un peu :) Et c’est aussi, j’avoue, parce que je m’emballe plus difficilement pour un polar. Mais ceux qui ont lu les romans policiers envoyés et le dernier en octobre auront deviné que j’ai un petit faible pour les policiers atypiques. Dans Le jeu des trente, il y avait un côté ludique, ésotérique, sexy assez inhabituel ; dans La prière d’Audubon, un épouvantail parle et même philosophe (voilà, ça résume la chose) ; et dans L’aiguille dans la botte de foin, on évoque nostalgiquement les étoiles et la poésie… Quant au livre d’octobre, c’est plus un road trip qu’un polar, et puis il y a un bouledogue alcoolique! Bref, vous voyez le tableau ;)

 

Alors pour octobre, il y a deux livres que j’aurais bien aimés vous envoyer si seulement ils ne s’étaient pas déjà vendus par milliers et si pour l’un d’entre eux, il n’en restait pas seulement 200 exemplaires. Je vous montre ?

 

Absence de l'Ogre - Dominique Sylvain

 

L’absence de l’ogre – Dominique Sylvain

J’ai passé un très bon moment avec L’absence de l’ogre! L’intrigue est plutôt classique (meurtre au parc Montsouris, c’est qui qu’a tué la jeune femme), sauf que j’ai beaucoup accroché au duo de détectives : une commissaire à la retraite, posée, efficace et à qui on ne l’a fait pas, et une américaine impulsive, à la gouaille tout à fait délicieuse et aux anglicismes piquants qui font une bonne partie du peps du livre. Y’a du charme, beaucoup d’entremêlements (j’aime les intrigues fouillis!), des personnages sympas… Bref, ça se boit/lit comme du petit lait!

 

arab jazz - karim miskié

 

Arab Jazz – Karim Miskié

Arab Jazz fait partie de ces livres qui attirent juste déjà pour leur atmosphère. J’ai lu le livre il y a un bout de temps maintenant, mais je me souviens encore de son atmosphère assez unique : planante, mélancolique, quasi nostalgique, sensuelle, rêveuse, de l’ordre du fantasme amer… Ce n’est pas vraiment des adjectifs que j’utiliserais d’habitude pour un policier! Mais c’était le cas pour Arab Jazz qui était un vrai petit plaisir de lecture.

 

Donc deux livres que je vous conseille bien, si vous avez envie de poursuivre vos lectures policières de ce mois-ci.

Bonnes lectures!!!

 

abonnement romans box livres

email
Marjorie

Fondatrice et gérante d'Exploratology Grande amoureuse des livres, des lapins mignons et des tartes au citron.