librairie intérieur

Mon top 5 des librairies les plus originales dans le monde

C’est pas parce qu’on vend des livres sur Internet qu’on n’aime pas visiter des librairies physiques, bien au contraire ! On en raffole, d’autant qu’il y en a de toutes sortes, des plus classiques aux plus excentriques. J’ai choisi de vous en présenter 5 qui m’ont tapé dans l’oeil par leur originalité.

Word on the water, librairie péniche, Londres

© Word On The Water

Nous vous avons déjà parlé de cette librairie flottante sur nos réseaux sociaux, et nous l’avons tellement aimée que nous vous en parlons encore 😁
Ouverte en 2011, cette petite librairie ancrée sur les rives de Regents Canal à Londres, propose des livres plutôt anciens, de tous les styles, et accueille de plus en plus de monde ! Selon Paddy, l’un des propriétaires des lieux, le retour au vintage est peut-être la clé du succès : l’ancien rassure, le rustique est à la mode !

Véritable lieu de convivialité, vous pourrez également y boire un petit verre et vous affaler dans leurs gros fauteuils bien confortables. Il parait même qu’un chat vit sur cette péniche. Avec un peu de chance, vous pourrez apprécier ses ronrons ☺

Une librairie sur une péniche, ça en jette pas mal, non ? 😊

Brattle book shop, la librairie en pleine rue

© Brattle Book Shop

L’originalité du Brattle Book Shop de Boston, ce n’est pas son magasin ancien sur trois étages, ses nombreuses références de livres d’occasion, ses livres rares, ou les connaissances littéraires aiguës de son propriétaire. Non ! Ce qui fait toute l’originalité de cette librairie, c’est qu’elle a transformé une passerelle de rue en véritable librairie à ciel ouvert. Pourquoi ? Parce qu’il n’y avait plus de place pour stocker tous les livres du magasin principal. Trois étages ne suffisaient pas (remarquez, quand vous êtes ouvert depuis 1825, ça peut se comprendre 😊), alors il a bien fallu trouver de l’espace ailleurs, mais pas trop loin. L’idée fut vite trouvée, ça sera dans la rue ! La librairie côté rue est ouverte par tous les temps, même sous la neige. Trop classe 👍

3 – The Sketchbook Project : la bibliothèque de carnets de voyage

New York

© The Sketchbook Project by Cécile Cunz

© The Sketchbook Project

© The Sketchbook Project by The fake Tosha

Ce n’est certes pas une librairie, mais une bibliothèque, mais c’était tellement une belle idée que j’ai voulu en parler ici. Né à Atlanta en 2006, et importé à New-York en 2009 dans le quartier de Brooklyn, le Sketchbook Project propose aux visiteurs-lecteurs de découvrir des carnets de voyage réalisés par des globe-trotters du monde entier ! Chacun peut présenter son carnet à la bibliothèque (initialement commandé et envoyé par le Sketchbook Project) qui le soumettra à un jury, et décidera ou non, de le mettre à disposition du public (à noter que tous les carnets sont consultables en ligne, sur leur site).

Joli concept qui permet à la fois de s’évader par les récits des voyageurs et d’en prendre plein les yeux grâce aux illustrations des artistes.

Le succès est tel, qu’un livre a été édité pour présenter les plus beaux carnets. De plus, le Sketchbook Project s’est équipé d’un book truck pour le rendre itinérant, et aller à la rencontre des gens. Super bonne idée ! 👍

4 – La librairie la plus petite du monde

Ouagadougou

Librairie Ougadougou, Burkina Faso

© David Pace

Et voici la plus petite librairie du monde ! En tout cas, d’après cet article, j’ai essayé de trouver d’autres sources, mais n’ai pas pu en trouver. La source semble fiable cependant et l’histoire est bien sympathique ! Située dans l’un des quartier les plus pauvres de Ougadougou au Burkina Faso, elle est construite de planches, de tôles et de quelques clous. Appelées également “kiosque”, ces petites baraques abritent généralement des bars, des épiceries ou des revendeurs de pièces détachées en tous genres. Mais celle-ci a la particularité d’être la seule librairie ! Même si la population burkinabé est majoritairement analphabète, cela n’a pas empêché Yacouba, propriétaire des lieux, d’ouvrir sa toute petite boutique. Amoureux des livres, il souhaite les partager avec tous les habitants. Chapeau !

© Morioka Shoten

Qui a eu cette idée folle un jour d’inventer Morioka Shoten ? C’est Yoshiyuki Morioka. Il souhaitait un concept original, et bien il l’a trouvé : vendre un livre par semaine, il fallait oser ! 😄

Forcément, avec un nombre de références extrêmement limité, pas besoin de grands espaces, ni de déco pimpante. Juste des murs blancs, un comptoir et un chevalet planté au milieu de la librairie, avec en guest star, le livre de la semaine. Savamment choisi par Yoshiyuki Morioka, il est chouchouté, mis en valeur grâce aux rencontres organisées par la librairie, avec l’auteur du livre chéri, et le public. Yoshyuki Morioka propose également des ateliers autour du « précieux », et a souhaité faire de sa librairie un espace de rencontres et d’échanges. Se sont vendus dans sa librairie Angel’s Whisper de Miwako Kawaminami, ou encore une édition de textes de l’écrivaine Sakae Tsuboi.

Allez, je vous vois venir, il y a cette question qui vous brûle les lèvres, je le vois 😁 Comment fait-il pour gagner sa vie ? Mystère… 😅

email
Marie Laplantine

Addicte de culture, je me nourris essentiellement de musiques, de livres, de films, de toutes formes d'art, mais aussi de sciences sociales, d'ethnologie, et quelques fois de nourriture traditionnelle :-)