nonnonba manga mizuki shigeru

#11 NonNonBâ de Mizuki Shigeru

NonNonBa Mizuki Shigeru

 

Aaah ça fait longtemps que je ne vous ai pas proposé un livre en 280+ caractères – je lis principalement pour les futures sélections thématiques, et j’ai de moins en moins de temps à consacrer aux lectures pur plaisir. Mais là, j’ai pris une belle goulée d’air frais avec NonNonBâ de Mizuki Shigeru

Dans les années 30, Shigeru un petit garçon, grandit dans une bourgade paisible de la campagne japonaise, où la vie est rythmée par les batailles avec ses copains, les réprimandes de sa mère et les BDs qu’il dessine. Surtout, il aime écouter les histoires de la vieille NonNonBâ, pleines de yokai facétieux, créatures fantastiques parfois bienveillantes parfois malveillantes. Manga semi-autobiographique paru dans les années 70, NonNonBâ est sans doute une des meilleures BDs que j’ai lues jusqu’à présent. C’est à la fois un émouvant récit initiatique, au cours duquel Shigeru fera l’expérience de la mort et de l’amour, une passionnante plongée dans un Japon rural et ancien et la mentalité de son époque, et un ravissement à la découverte de la mythologie japonaise – un peu comme lorsqu’on regarde pour la première fois un film des studios Ghibli, où tout est à la fois merveilleux et étrangement limpide. Pour ne rien gâcher, l’humour et une véritable joie de vivre traversent tout le livre.

NonNonBâ est un livre riche, où on passe allègrement du rire aux larmes (mais vraiment), de la réflexion sur notre place en ce monde à la nostalgie de l’enfance. Une réussite donc totale que je conseillerai à n’importe quelle personne qui a envie de découvrir les mangas (et tous les autres également bien entendu).

L’avis de du9 // L’avis de The Comics Journal

L’acheter chez votre libraire

email
Marjorie

Fondatrice et gérante d'Exploratology Grande amoureuse des livres, des lapins mignons et des tartes au citron.